SOMMAIRE

2017 - Volume XXII - - N°3

Editorial

Editorial

Grazia Ceschi, Céline Douilliez, Anne Denis, Céline Baeyens

Pages 2-4
 

Recherches

Etude des difficultés comportementales en lien avec le fonctionnement exécutif chez des adultes présentant un trouble du spectre autistique

Study of the behavioural difficulties and their relationships with the executive functioning in adults with autism spectrum disorder

Baptiste Blettery, Lucie Longuepee, Martine Bouvard

Pages 5-14
 

Communication brève

Biais attentionnels et symptômes dépressifs : Quels sont leurs liens mutuels et leur association avec d’autres processus psychologiques ? Résultats préliminaires

Attentional biases and depressive symptoms: what are their mutual links and associations with other psychological processes? Preliminary Results

Audrey Krings, Sylvie Blairy, Philippe Fontaine, Yun-Marie Vandriette, Alexandre Heeren

Pages 15-21
 

Communication brève

Utilisation de la réalité virtuelle comme outil thérapeutique : quels sont les facteurs influençant son acceptation auprès des cliniciens ?

Using virtual reality as a therapeutic tool: what are the factors influencing its acceptance among clinicians

Sylvie Marchal, Benoît Dardenne, Anne-Marie Etienne

Pages 22-24
 

Reportage

L’efficacité du traitement des agresseurs sexuels adultes

The Effectiveness of Treatment for Adult Sex Offenders

F. Cortoni, C. Ducro, T.H. Pham

Pages 25-33
 

Reportage

Les troubles du spectre de l'autisme (T.S.A.) : Emotions et agressions

Autism spectrum disorder (A.S.D.) : Emotions and agressions

Bruno Darras

Pages 34-46
 

Recension de livre

Recension : Traité de l’agression sexuelle. Théories explicatives, évaluation et traitement des agresseurs sexuels

Ilena Strzoda

Pages 47-48
 

Editorial

Editorial

Grazia Ceschi, Céline Douilliez, Anne Denis, Céline Baeyens

Lire l'article

Recherches

Etude des difficultés comportementales en lien avec le fonctionnement exécutif chez des adultes présentant un trouble du spectre autistique Study of the behavioural difficulties and their relationships with the executive functioning in adults with autism spectrum disorder

Au sein des populations adultes présentant un trouble du spectre autistique, le dysfonctionnement exécutif
est central dans les difficultés quotidiennes présentées par cette population. La présente étude cherche à
mieux comprendre quelles sont les répercussions d’un dysfonctionnement exécutif dans la population
autistique adulte à l’aide de l’inventaire du syndrome dysexécutif comportemental (ISDC). Ce dernier a été
donné à remplir aux accompagnants de 148 adultes âgés de 19 à 59 ans avec un diagnostic principal de
trouble du spectre autistique. Les résultats de notre population ont été comparés à l’échantillon normatif du
questionnaire.
Nous observons un fonctionnement exécutif délétère sur la majorité des dimensions évaluées, en
comparaison de l’échantillon normatif de l’ISDC. Sur les neuf dimensions évaluées, seules deux
n’apparaissent pas déficitaires : Irritabilité/Agressivité et Désintérêt. En conclusion, notre étude appuie
l’intérêt d’utiliser des inventaires comportementaux exécutifs comme l’ISDC auprès des populations adultes
TSA dans le cadre de la compréhension des comportements dysfonctionnels de cette pathologie.

In adults presenting with autism spectrum disorder (ASD), executive dysfunction is a key factor in the
difficulties experienced in everyday life. The objective of the present study was to identify and characterize
the effect of impairments in executive function in adults with ASD by using the French version of the
Behavioural Dysexecutive Syndrome Inventory (BDSI). This informant-based interview was administered to
the informants of 148 adults (aged from 19 to 59) with a primary diagnosis of ASD. The results in our study
population were compared with the normative dataset for the BDSI.
Relative to normative BDSI data, we observed an impairment in executive function in seven of the nine
dimensions evaluated; only irritability/aggressiveness and disinterest were not impaired. Our results
emphasize the value of executive dysfunction inventories such as the BDSI in adults with ASD, with a view
to understanding behavioural dysfunctions in this pathology.

Mots-clés : adulte, fonctions exécutives, Inventaire du syndrome dysexécutif comportemental, trouble autistique Key words : adult, executive functions, Behavioural Dysexecutive Syndrome Inventory, autistic disorder

Baptiste Blettery, Lucie Longuepee, Martine Bouvard

Lire l'article

Communication brève

Biais attentionnels et symptômes dépressifs : Quels sont leurs liens mutuels et leur association avec d’autres processus psychologiques ? Résultats préliminaires Attentional biases and depressive symptoms: what are their mutual links and associations with other psychological processes? Preliminary Results

De nombreuses données empiriques confirment aujourd’hui que les biais d’attention sélective envers
l’information liée aux préoccupations constituent un processus psychopathogène avéré dans le maintien des
troubles émotionnels, dont la dépression. Toutefois, on retrouve dans la littérature des contradictions
empiriques quant à l’existence de ces biais attentionnels dans cette pathologie. Aussi des données récentes
suggèrent-elles que, dans la dépression, les manifestations symptomatiques et les processus cognitifs
dysfonctionnels sous-jacents sont extrêmement hétérogènes. Cette hétérogénéité pourrait être un facteur
explicatif de ces contradictions empiriques. Par conséquent, cette étude a pour objectif d’examiner les biais
attentionnels envers l’information négative (e.g. tristesse) et positive (e.g. joie) ainsi que les liens
qu’entretiennent les biais attentionnels avec la rumination mentale et les difficultés interpersonnelles. Quatrevingt
cinq adultes présentant soit un diagnostic d’épisode dépressif majeur (n=33), un état d’humeur
dysphorique (n=21), ou une absence de trouble de l’humeur (passé ou actuel) (n=31) ont complété
différentes échelles ainsi que trois tâches de sondage spatial, chacune composée d’un matériel différent
(mots, visages, images). Ces résultats préliminaires n’ont pas mis en évidence de biais attentionnels envers
une information triste ou positive ni de liens entre ces biais attentionnels et les différents processus
psychologiques mesurés dans cette étude. L’absence d’association entre biais attentionnels et
symptomatologie dépressive révélée par nos analyses est en contradiction avec les modèles cognitifs de la
dépression.

Research has suggested that selective attentional biases for mood-congruent stimuli is a critical
psychological process in the maintenance of emotional disorders, including depression. However, there are
empirical inconsistencies in the literature regarding the existence of such attentional biases in this
psychopathology. Moreover, recent research indicates that symptoms of depression as well as cognitive
mechanisms of depression are characterized by a huge heterogeneity. One may consider that such
heterogeneity is one factor contributing to these empirical inconsistencies. As a consequence, in this study,
COMMUNICATION BREVE
RFCCC –2017 – Vol. XXII – n°3 – p.16
we investigated attentional biases for negative (e.g. sad) and positive-related (e.g. happy) stimuli and to their
respective association with mental rumination and interpersonal problems. Eighty-five adults with a major
depressive disorder (n=33), a dysphoric mood (n=21) or an absence of past or actual mood disorder (n=31)
completed different scales as well as three spatial probing tasks, each composed of different material (words,
faces, pictures). These preliminary results did not reveal any attentional bias towards sad or positive
information nor associations between these attentional biases and the two psychological processes measured
in this study. Given the absence of association between attentional biases and depression symptomatology,
our findings are at odds with cognitive models of depression.

Mots-clés : trouble de l'humeur, psychologie expérimentale, dépression, biais attentionnels Key words : mood disorders, experimental psychopathology, depression, attentional biases

Audrey Krings, Sylvie Blairy, Philippe Fontaine, Yun-Marie Vandriette, Alexandre Heeren

Lire l'article

Communication brève

Utilisation de la réalité virtuelle comme outil thérapeutique : quels sont les facteurs influençant son acceptation auprès des cliniciens ? Using virtual reality as a therapeutic tool: what are the factors influencing its acceptance among clinicians

L’efficacité de la réalité virtuelle comme outil thérapeutique est étudiée et soulignée depuis une vingtaine
d’années. Néanmoins, il apparait qu’une minorité de cliniciens seulement l’ont intégrée dans leur pratique.
Cette étude a donc pour objectif d’identifier les facteurs ayant un rôle déterminant dans la décision des
cliniciens d’utiliser la réalité virtuelle. Un modèle conceptuel a été élaboré sur base de théories sur
l’acceptation d’une technologie et un questionnaire a été soumis à un échantillon, composé de 86
psychologues et 12 logopèdes. Parmi les répondants, une majorité s’estimait peu familière avec cette
technologie ou les recherches sur son efficacité en clinique. Les résultats ont indiqué que les cliniciens
tendent principalement à se référer à la norme subjective, à leur perception de contrôle sur l’utilisation de
l’outil ainsi qu’à leur attitude propre envers la technologie pour former leur intention d’utiliser la réalité
virtuelle dans leur pratique clinique. Cette étude suggère que l’implémentation de cette technologie pourrait
être favorisée par une meilleure information sur l’utilisation actuelle de l’outil en clinique par d’autres
professionnels.

Effectiveness of virtual reality as a therapeutic tool has been studied and emphasized for twenty years.
However, it appears that only a minority of clinicians have included it into their practice. The purpose of this
study is to identify the factors that determine the decision of clinicians to use virtual reality. A conceptual
model has been developed based on theories of technology acceptance and a questionnaire was submitted to
a sample, consisting of 86 psychologists and 12 speech therapists. Among the respondents, a majority felt
unfamiliar with this technology or with research on its effectiveness in clinical therapy. The results showed
that clinicians tend primarily to refer to the subjective norm, their perception of control over the use of the
tool, and their own attitude towards technology to form their intention to use virtual reality in clinical
practice. This study suggests that the implementation of this technology could be facilitated by better
information on the current use of this tool in clinical pratice by other professionals.

Mots-clés : outil thérapeutique, réalité virtuelle, technologie Key words : therapeutic tool, virtual reality, technology

Sylvie Marchal, Benoît Dardenne, Anne-Marie Etienne

Lire l'article

Reportage

L’efficacité du traitement des agresseurs sexuels adultes The Effectiveness of Treatment for Adult Sex Offenders

La décennie précédente a connu un renouveau des discussions et débats sur l’efficacité du traitement des
Auteurs d’Agressions Sexuelles (ASA). Les modèles de « prévention des rechutes », « d'autorégulation », de
« risque, besoin et réceptivité », et de « bonne vie » sont préconisés pour le traitement des délinquants
sexuels, offrant aux cliniciens le choix parmi un éventail d’approches. En outre, les concepts de psychologie
positive basés sur les forces et les approches humanistes sont décrits comme ayant un effet sur le traitement
des délinquants sexuels. Cette revue de la littérature décrit ces modèles, à partir des données théoriques et
empiriques, via leurs variables pertinentes spécifiques à chaque modèle, dans un cadre conceptuel justifiant
une approche clarifiée et systématique pour le traitement des ASA.

There was a renewal of debates on the effectiveness of the treatment of Sexual Assault Authors (ASA)
during the last decade. « Relapse prevention », « self-regulation », « Risk, need and receptivity » and « Good
Live models » are advocated for the treatment of sex offenders, offering to clinicians a large range of
approaches. In addition, the concepts of positive psychology based on strengths and humanist approaches are
mentioned as having an effect on the treatment of sex offenders. This review describes these models based
on theoretical and empirical data, via their relevant variables within a conceptual framework justifying a
clarified and systematic approach for the treatment of ASA.

Mots-clés : agresseur sexuel, approches thérapeutiques, récidive, traitement Key words : sex offenders, therapeutic approaches, recidivism, treatment manuals

F. Cortoni, C. Ducro, T.H. Pham

Lire l'article

Reportage

Les troubles du spectre de l'autisme (T.S.A.) : Emotions et agressions Autism spectrum disorder (A.S.D.) : Emotions and agressions

Cet article propose aux lecteurs de revisiter l’apparition et l’organisation des premières émotions au cours du
développement chez l’enfant typique, avec comme point de référence essentiel la perspective
développementale d’Henri Wallon. L’auteur aborde ensuite les émotions telles qu’elles se rencontrent chez
les enfants avec T.S.A. (enfants porteurs de Troubles du Spectre de l’Autisme). Après avoir évoqué les
spécificités sensorielles et cognitives ainsi que les autostimulations de ces mêmes enfants, il décrit les
comportements d’agressions observables chez eux et insiste sur le fait qu’ils traduisent le plus souvent une
souffrance ou un malaise. La conclusion permet d’entrevoir les interventions possibles en réponse à ce qui a
été décrit auparavant.

This article proposes to the readers to take another look at the apparition of the first emotions and their
organization during the development of the typical child, with the following essential reference point,
namely Henri Wallon’s development perspective. The author then comes up to the emotions as those met
with the child suffering from autism. After having evoked the sensory and cognitive specific features as well
as the self-stimulations of these children, he describes the behavioural patterns of observable aggressions of
these children and insists on the fact that, most often, they express suffering or unease. The conclusion
allows to discern the possible interventions in response to what has been described previously.

Mots-clés : TSA, interventions, immutabilité, émotions, autostimulations, agressions Key words : ASD, interventions, immutability, emotions, self-stimulations, agressions

Bruno Darras

Lire l'article

Recension de livre

Recension : Traité de l’agression sexuelle. Théories explicatives, évaluation et traitement des agresseurs sexuels

Ilena Strzoda

Lire l'article
© 2018 RFCCC. Tous droits réservés. Réalisé par Comase Info avec CodeWeb